Logo

A chacun son chemin    
Site de l'association des Randonneurs et Pèlerins 51             

                    Recherche sur le site avec google :


LES CHEMINS



Généralités

     Du haut des innombrables marches de cette cathédrale bâtie de pierres taillées dans la roche volcanique, on aperçoit le chemin, d’abord en ville, puis qui s’évade jusqu’à l’horizon, loin, si loin, jusqu’à Santiago !
     Pourquoi choisir ce chemin ?
     C’est disent ses adeptes le chemin historique, chemin des Bourguignons et des Teutons.
     C’est du Puy qu’est parti Godescale, le premier évêque pèlerin français à s’être rendu sur la tombe de l’apôtre Jacques, à Compostelle et ce en l’an 951.
     C’est, peut-être le chemin le mieux balisé et le mieux équipé en gîtes d’étapes, ce qui fait dire à ses détracteurs que c’est l’autoroute des pèlerins !!!



les étapes

Aquarelle : Vue de la cathédrale du Puy Conques et ses vitraux de Soulages Moissac et son cloître      Mais ce que taisent ces mauvaises langues, c’est combien ce chemin est beau à vous couper le souffle, avec des paysages si différents entre l’Aubrac et la vallée du Lot par exemple, combien ce chemin est difficile(*) et encore combien ce chemin est jalonné de merveilles d’architecture telles que Conques et Moissac entre autre.
(*) voir ci-dessous la carte des dénivelés

Dénivelés entre Le Puy et Compostelle


    On voit sur ce tracé, combien le chemin du Puy est accidenté dès le départ. Le pèlerin s’adaptera au chemin, au temps et à la forme du moment. Il ne faut pas forcer sur le physique : " qui veut aller loin ménage sa monture ".





Haut de page          
Voie de Vézelay