Logo

A chacun son chemin    
Site de l'association des Randonneurs et Pèlerins 51             

                    Recherche sur le site avec google :


LES CHEMINS
ou encore Via ARLETANENSIS


Généralités

     La voie d’Arles passe sur les terres de langue d’OC qui appartenaient aux Comtes de Toulouse, d’où le nom de Via Tolosana.
    Cette voie se parcourait dans les deux sens : d’une part, les romieux de l’Europe du Sud (Espagne, Portugal) l’empruntaient pour se rendre à Rome ; d’autre part, les jacquets d’Italie, de Provence et d’Allemagne la prenaient pour aller sur le tombeau de Saint Jacques.
    Elle traverse les Pyrénées au col du Somport pour rejoindre le Camino Frances à Punta La Reina.





Les étapes

    Le chemin, très bien balisé, soit des marques blanches et rouges, soit d’une coquille ou d’une petite croix de fer, emprunte le GR 653. Les paysages traversés sont de toute beauté. Depuis le delta du Rhône, traversant le Haut Languedoc, puis le Lauragais avant de rejoindre Toulouse, la ville rose. Puis ce sera la Gascogne et le val d’Adour, pour gagner Pau. Les côteaux du Jurançon et bientôt les contreforts des Pyrénées en suivant la vallée du gave d’Aspe qui nous conduira jusqu’au col du Somport à 1632 mètres.
Croix Pierres tombales



D'Arles à Toulouse (nos étapes)

En Arles, bien sur il ne faut pas manquer la visite des arènes et de la cathédrale St Trophime. Son très beau portail richement sculpté surmonté d'un tympan du XIIe évoquant le jugement dernier. Le cloître un des plus beaux de Provence. Saint Gilles du Gard, l'Abbatiale, créée dans l'obédience de Cluny, a été consacrée par Urbain II en 1096. Sa crypte abrite le tombeau de Saint Gilles. Montpellier, magnifique cité, aussi un haut lieu de pèlerinage on y vénérait une vierge noire. Aniane, monastère des plus prestigieux de l'empire carolingien, fondée par Witiza, comte wisigoth qui prit le nom de Benoit d'Aniane et édicta des règles monastiques strictes. Saint-Guilhem-le-desert que l'on rejoint après avoir franchit le pont du diable, le plus ancien pont roman de France. Le chevalier Guillaume, ou Guilhem, comte de Toulouse - cousin de Charlemagne - se retire dans l'abbaye de Gellone, celle-ci reconstruite au XIe, prendra son nom. Puis c'est la rude ascension du cirque de l'Infernet pour gagner le Causse. Usclas-du-Bosc quelques enjambées après St Jean-de-la-Blaquière. Des hospitaliers de St-Jean étaient implantés au XIIe et l'on y a retrouvé il y a peu 72 pierres tombales de pèlerins qui méritent un instant. La Salvetat, célèbre pour ses eaux minérales. Puis Encalcat, abbaye des bénédictins apparenté à la Pierre qui Vire et hébergement des sœurs Scholastiques dans leur gîte Le Gazel. Sorèze et son ancienne abbaye où le père Lacordaire gérait d’une main de fer une école réputée. Enfin les monts du Lauragais, puis le canal du midi qui conduit jusqu’au centre de Toulouse.


Etapes suggérées de Toulouse à Puenté-la-Reina
à suivre




Autres renseignements
   Voici un site très complet où l’on peut trouver les cartes, gîtes, etc,... concernant la Via Tolosana

Haut de page          
Voie d'Arles (Via Tolosane)